VOTRE DIÉTÉTICIENNE

Je suis comme vous. J’ai toujours fait attention à mon alimentation. Mon adolescence a été ponctué de tentatives de régimes drastiques, de sport à outrance, d’insatisfaction permanente, entretenue par nos dogmes sociétaux. Je pensais la calorie maîtresse du jeu. Comme vous, les graisses représentaient cet ennemi de tous les instants, c’était bien plus tentant de raisonner ainsi : ce qui est gras, nous rend gras. Facile, non ? Je vous l’accorde amplement. Seulement, les choses ne sont jamais aussi simples, surtout en matière de nutrition, et plus largement, de Science.

Il y a plusieurs années, j’ai commencé à me pencher sérieusement sur la nutrition humaine, et je suis rapidement tombée sur l’alimentation cétogène. Je découvrais un monde fascinant et complexe, que j’ai souhaité sceller par un diplôme de diététicienne-nutritionniste rapidement. J’aspirais à aider les autres, à mon échelle, envie qui m’anime toujours autant. Cependant, je me suis heurtée lors de mes études, aux préceptes nutritionnels de notre temps : 5 fruits et légumes par jour, pas de graisses saturées mais polyinsaturées, limiter le sel et la viande rouge, privilégier les glucides complexes riches en fibres, consommer des produits laitiers maigres… En parallèle, j’ai continué à effectuer mes propres investigations en matière de santé, et elles continuent, afin d’offrir à mes patients les meilleures recommandations possible.

C’est la raison pour laquelle mon positionnement de diététicienne sur l’alimentation peut sembler déroutant de prime abord ; il est aux antipodes du discours ordinaire, pour votre plus grand bien. Les personnes qui ont sauté le pas en me consultant étaient prêtes à remettre en question toutes les recommandations nutritionnelles des dernières décennies, prêtes à se réapproprier leur santé, et convaincues que la nutrition est une science en constante mouvance. Vous m’accordez votre confiance, vous me confiez votre santé, c’est ma plus belle récompense, mon moteur.