Nutrithérapie et équilibre émotionnel

Nos émotions ont un impact sur notre alimentation mais l’inverse est également le cas. Les nutriments que nous consommons permettent de synthétiser des molécules qui gèrent notre état émotionnel. En particulier, les acides gras et acides aminés entrent dans la composition de nos hormones et neurotransmetteurs. Un rééquilibrage de l’alimentation, couplé à une nutrithérapie spécifique permettent de très bons résultats au long cours, et ces changements doivent être accompagnées de mesures d’hygiène de vie spécifiques pour davantage d’efficacité. Des troubles anxiodépressifs peuvent ainsi être améliorés, et des traitements, optimisés. Vous pouvez également souhaiter tout simplement expérimenter une amélioration de vos facultés cognitives. Nous pouvons moduler notre chimie interne grâce à un travail sur le microbiote intestinal et cerveau. Également, la barrière hémato-encéphalique, permettant de séparer le cerveau du reste de l’organisme, est un véritable filtre, à l’image de la barrière intestinale. L’intégrité de chacune est liée à l’autre (axe intestin-cerveau). Ces barrières naturelles doivent être préservées des agressions.

Un équilibre émotionnel peut être trouvé grâce à des techniques diverses, incluant bien entendu la nutrition (neuro-nutrition), nutrithérapie et thérapies complémentaires dont je vous fais part en consultation. Votre régulation de rythme circadien sera une clé de voûte dans votre prise en charge.

Pathologies clés :

  • Troubles du comportement alimentaire (TCA)
  • Troubles obsessionnels compulsifs (TOC)
  • Troubles neurologiques et neurodégénératifs
  • Troubles du sommeil
  • Troubles hormonaux
  • Stress chronique
  • Burn in/Burn out